Diu*Soli


Texte : Jean-Christophe Arcos il réplique son modus operandi habituel : empreinte sauvage d’un Christ enfant dans une église d’Ajaccio, reproduction imparfaite à l’atelier, fusion avec d’autres éléments symboliques, en particulier les rayons solaires, pouvant se rapporter indifféremment au Hinomaru japonais, à la Sainte Thérése du Bernin, ou aux armoiries des comtes de Provence.




étain, zinc, cuivre, led Artist-run space Mutatio